Quel monde se prépare ?
Trois « Tables de Controverse »

Table de Controverse, Porto Alegre, 2003, Stade Gigantinho

Forum Social Mondial - Tunis 2015

Les soirs des 25, 26 et 27 mars
Salle du Colisée
46, avenue Habib Bourguiba

Permettre à des intervenants de différents horizons de la gouvernance locale et globale de découvrir s’ils peuvent s’entendre sur des idées ou même sur des actions communes.

Alors que partout, on s’interroge sur le monde dans lequel nous vivons et sur celui de demain, le Forum Social Mondial 2015 peut être davantage qu’une caisse de résonance des problèmes de la Planète. Comme il l’a de toute évidence fait dans les premières années de son existence, Il peut à nouveau proposer des approches à même de forcer la porte d’esprits et d’institutions souvent figés dans des modèles préétablis. Ceci d’autant plus si un dialogue ou même des divergences constructives pouvaient surgir au vu et au su de tous. C’est donc là le but de cette série de « Tables de Controverse » (1) conçue par Bridge Initiative International (2) avec l’accord du Secrétariat du FSM. Faut-il dire que le cadre physique du FSM, la Tunisie – berceau des Printemps Arabes, pionnière de la démocratie au sein du monde arabe, à la recherche d’un modèle économique approprié, marquée malgré tout par cette question du fanatisme- amènera certains à se « décentrer » au moment de penser à ces enjeux-là ?

Quel monde se prépare ?

Peser plus clairement dans l’espace public pour mieux incarner de nouvelles alternatives.

Introduction générale des Tables: “Relations entre Société Civile et autres acteurs de la Gouvernance” par Kamel Jendoubi (Ministre, chargé des relations avec la Société Civile, Tunisie).

Modération : Barrat (Délégué Général ; Bridge Initiative International)

1

MONDIALISATION, CAPITALISME :
QUELS VISAGES DEMAIN ?
QUELLES REPONSES ?

25 mars, 19h30-22h30
Salle du Colisée
46, avenue Habib Bourguiba, Tunis

Thème

L’enjeu économique et social pour les peuples - mais aussi environnemental puisque c’est la Planète même qui est menacée– sera au cœur de ce premier volet. S’interroger sur la nature de la mondialisation aujourd’hui, faire valoir la notion relativement nouvelle de justice climatique, s’inquiéter de ce qu’il advient au Sud et au Nord de la protection sociale, partir du réel donc, c’est forcément mieux cerner les propositions pour demain. En présence d’économistes ou de personnalités qui, de l’intérieur ou de l’extérieur, sont parvenus à décrypter les logiques du système capitaliste en place.

Panélistes

  • Eduardo Suplicy ( Cofondateur du PT, économiste, Brésil)
  • Mahmoud Ben Romdhane (Ministre des Transports, économiste, Tunis)
  • Samir Amin (Économiste, Egypte)
  • Gus Massiah (IPAM, Initiative Pour un Autre Monde)
  • Geneviève Hazam (Économistes Atterrés, France)

2

NOUVELLES GUERRES,
NOUVELLES VIOLATIONS,
NOUVEAUX DROITS

26 mars, 20h30-23h30
Salle du Colisée
46, avenue Habib Bourguiba, Tunis

Thème

Aujourd’hui, que se passe-t-il ? Parmi les guerres qui demeurent ou menacent d’éclater, il y a notamment ce conflit permanent entre un radicalisme fanatique et tout ce qui ne l’est pas - aussi bien l’Occident que les sociétés locales. Quelles en sont les causes profondes ? Quelles conséquences peut-il avoir sur les Libertés, sur les Droits ? Partout. Avec lui, se dirige-t-on vers un monde en deux zones ? Celles où chaque vie compte et celles qui seraient abandonnées à une forme de barbarie ? Bien sûr, il faudra redire les causes, toutes les causes de ce phénomène qui, au passage, risque d’occulter bien d’autres conflits, bien d’autres réalités...

Panélistes

  • Christiane Taubira (Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, France, sous réserve)
  • Michel Tubiana (Président REMDH)
  • Aminata Traoré (ancienne Ministre de la Culture du Mali)
  • Jean Loup Amselle (anthropologue)
  • Youssef Seddik (philosophe tunisien)

3

«ANCIENS» ET «NOUVEAUX»
MOUVEMENTS :
QUELLES ALTERNATIVES
DESSINER ENSEMBLE ?

27 mars, 19h20-22h30
Salle du Colisée
46, avenue Habib Bourguiba, Tunis

Thème

Entre les mouvements « traditionnels » et historiques de la Société Civile globale et ces « nouveaux mouvements » spontanés et jeunes qui ont surgi à travers le monde depuis près d’une décennie – on pense bien sûr notamment aux Indignés, à Occupy, ou encore aux Jeunesses du monde arabe qui ont généré ces Printemps déjà confisqués ou, enfin, à cette force qui a porté au pouvoir Syriza en Grèce et peut-être demain Podemos en Espagne - est-il possible que se dessinent en profondeur de véritables alternatives à la manière dont les affaires des pays et du monde sont conduites ? Si des approches nouvelles doivent être pensées dans de nombreux domaines, quels sont les processus, quelles sont les stratégies communes à même d’en porter les fruits ?

Prologue

Une ou deux perspectives tunisiennes ?
Face-à-Face 19h30-20h

  • Habib Kchaw (ancien conseiller du 1er ministre)
  • Maher Hanin (Forum Tunisien des Droits Économiques et Sociaux)

Débat - Panélistes

  • Joseph Stiglitz (par vidéoconférence)
  • Latifa Lakhdar (Ministre de la Culture, Tunisie, sous réserve)
  • Candido Grzybowski (Cofondateur FSM, Ibase, Brésil)
  • Kamal Lahbib (Forum des Alternatives,Maroc)
  • Un représentant de Podemos (Espagne)
  • Un représentant de Syriza (Grèce)
  • Cindy Wiesner (Grassroots Global Justice, USA)
  • Khaoula Rachid (coordinatrice commission Jeunesse UGTT Tozeur, Tunisie)

Post-Scriptum thématique

14 ans, c’est déjà long dans l’histoire d’un mouvement, et cette réflexion, cette analyse de la phase de la mondialisation dans laquelle nous sommes maintenant engagés, devra contribuer à apporter un éclairage déjà historique pour les jeunes générations sur justement l’histoire du Forum Social Mondial. Et à souligner au passage qu’il y a eu des victoires - muettes peut-être dans le sens où la paternité n’en est pas reconnue. Bon nombre d’idées, de propositions émanant de la mouvance du FSM ont été effectivement reprises et adoptées par tel ou tel pouvoir, telle ou telle instance, tel ou tel penseur.

Déroulement, méthode

Précisons que le format créé a pour but d’empêcher toute langue de bois, de favoriser un véritable dialogue entre les panélistes et de permettre réellement à la salle de prendre part au débat voire d’interagir avec ces panélistes. La préparation, le dispositif, l’exigence d’une réunion de travail préalable entre les panélistes, la stratégie de modération, l’attribution de la parole, tout doit concourir à ce que, de chaque débat spécifique, puisse surgir un éclairage ou une prise de position nouvelle. Dans notre méthodologie, nous organisons toujours, la veille ou le jour même, une rencontre préalable entre panélistes d’une même Table de Controverse, ceci afin de faire en sorte, que les panelistes ayant déjà fait connaissance, ils ne se contentent pas d’emblée, en public, de présenter leurs positions classiques ou celles de leurs organisations/institutions et s’efforcent d’aller tout de suite plus loin.

A propos des « Tables de Controverse » : Génèse et Précédents.

C’est à partir de 2002 que Bridge Initiative International a mis sur pied les Tables de Controverse en coopération avec Candido Gryzbowski, un des fondateurs du FSM, et avec son organisation Ibase. En termes d’ingénierie politique. Bridge Initiative International, espace de médiation et de dialogue, était un bon outil pour accueillir des instances « illégitimes » au sein du Forum (Institutions Internationales, Gouvernements, Partis Politiques). Elles pourraient malgré tout y venir physiquement mais uniquement pour y débattre avec des organisations membres du FSM. Tant et si bien que non seulement le BIT, l’ONU et l’OMC, mais également la Banque Mondiale et le FMI prirent part à ces Tables…Ainsi, les positions des uns et des autres, relayées dans l’espace public par les medias parvenaient-elles davantage jusqu’aux opinions publiques et aussi aux gouvernants.

Tables de Controverse antérieures

Forum Social Mondial - Porto Alegre, janvier 2005

  • Quelles propositions pour un nouvel ordre international ?
  • Appel mondial pour l'action contre la pauvreté.
  • Comment construire un ordre mondial démocratique ?

Forum Social Mondial, Inde, 2004

  • Défier l'unilatéralisme et réformer les Nations Unies

Forum Social Européen, France, novembre 2003

  • Après Cancun, le mouvement altermondialiste face aux institutions économiques internationales

World Social Forum - Porto Alegre, janvier 2003

  • Quelle mondialisation ? Comment le monde devrait-il être gouverné ?
  • Nous sommes face à une crise économique et financière majeure : Quelle type de crise ? Quelles sont les alternatives ?
  • Fossés et tensions entre mouvements sociaux, partis politiques et institutions politiques : comment travailler ensemble, vers une démocratie participative ?
  • Contre les guerres du XXIème siècle, comment construire la paix entre les peuples

Contact

Patrice Barrat - Bridge Initiative International

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél Tunisie : (216) 278 91 555

Tél France : (33) 6 42 23 91 96